HISTOIRE

L'histoire de Cogimence

Par Françoise

C’était il y a 31 ans ….

De formation puéricultrice et en activité en milieu hospitalier depuis plus de 10 ans, j’ai profité d’un congé parental, après la naissance de mon troisième enfant, pour me lancer dans la fabrication de jouets et démarrer une aventure extraordinaire…. celle du travail du bois.
Passionnée par cet artisanat, il était inconcevable que je reprenne mon activité en milieu hospitalier. Pour approfondir mon savoir-faire sur la technique du travail de cette matière noble, j’ai fait une formation dans le jura et me suis documentée (revues et internet).
Au départ, mon outillage était plutôt restreint, une scie sauteuse, une perceuse et une ponceuse …
J’ai dû m’équiper rapidement d’une machine à chantourner, d’une perceuse sur colonne et d’une ponceuse à bandes.
Très vite, j’ai eu l’élan d’une créativité démesurée, et l’inspiration me donnait des ailes …
J’ai démarré des expositions, mes produits ont eu un vif succès et mon stand attirait particulièrement les professionnels de l’éducation. Ce qui correspondait tout à fait à mes attentes
Pour tester l’efficacité pédagogique de mes jeux et à la demande des enseignants, j’ai animé des ateliers dans les écoles maternelles. Le résultat était convaincant, il fallait que je continue
Je voulais grandir professionnellement et je décidai d’ouvrir une boutique pour pouvoir installer toutes mes belles créations

“Très vite, j’ai eu l’élan d’une créativité démesurée, et l’inspiration me donnait des ailes …”

C’était il y a 24 ans ….

En février 1994, je visite une ancienne chapellerie du XIXème siècle à Rosendael, superbe !! je craque !!
Après 9 mois de travaux de rénovation (temps d’une gestation) Cogimence ouvre boutique le 22 octobre 1994.
Pourquoi « Cogimence « ? C’est l’association de syllabes des prénoms de mes 3 premiers enfants NiCOlas, VirGInie, CléMENCE. Et on retrouve le terme « Cogiter » : Cogimence est mon 4ème bébé en quelques sortes.
Mes fabrications ont eu beaucoup de succès et ce fut un grand bonheur. Mon stock s’est vite épuisé. Ma présence à la boutique me privait de la possibilité de passer plus de temps à l’atelier, et donc de fabriquer autant que je le voulais… ça me désolait un peu, mais d’autres atouts compensaient cette disparité, ceux d’une rencontre de gens passionnants et passionnés.
Les professionnels de l’éducation m’ont beaucoup appris sur le bien-fondé pédagogique de chaque produit, ce qui m’a permis de mieux répondre aux parents et grands-parents en leurs proposant un jeu correspondant au vrai besoin de l’enfant.
Pour répondre à la demande de mes clients, j’ai dû faire appel aux artisans jurassiens que j’allais visiter pendant mes vacances et je choisissais sur place mes jeux et jouets
Pour satisfaire les demandes de produits de mes fabrications et pour me rapprocher de mon objectif de départ, j’ai réduit mes horaires d’ouverture de la boutique et ai pu passer plus de temps à l’atelier. J’ai aussi aménagé une petite pièce au fond de la boutique pour peindre mes fabrications, coupées et poncées dans mon atelier. Les années passent ….

Demain …. une boutique web

Plusieurs de mes fournisseurs jurassiens ont pris leurs retraite, d’autres fabricants européens font fabriquer en chine… et il est difficile de trouver des fournisseurs correspondant à mon éthique, celle d’une fabrication exclusivement européenne. Cette situation me désole !!
Nous sommes en 2018 : 24 ans déjà, une génération !..

Des enfants qui venaient dans ma boutique en 1994 reviennent aujourd’hui en tant que parents, et leurs propres parents viennent acheter des cadeaux pour leurs petits-enfants : Une belle aventure ….
Quant à moi, je suis en retraite depuis trois ans et bien que cette boutique soit un espace magique, je pense avoir acquis suffisamment de pratique et de pédagogie pour revenir à mon objectif de départ : celui d’une vente unique des produits issus de mes fabrications.
Je décide donc aujourd’hui de vendre mes fabrications par l’intermédiaire d’expositions, de dépôts ventes et… sur cette boutique internet !

“Des enfants qui venaient dans ma boutique en 1994 reviennent aujourd’hui en tant que parents, et leurs propres parents viennent acheter des cadeaux pour leurs petits-enfants.
Une belle aventure ….

Suivez l'actualité de Cogimence sur Facebook